Fil de navigation

 870x489 bastien faudot

Le repas républicain du lundi 16 à Laon a été l'occasion de passer une excellente soirée. En présence de 32 personnes, Bastien a pu intervenir et dialoguer avec les participants pendant pendant près de trois heures.

Tout le monde, si j'en crois les avis en fin de soirée, a pu appécier la pertinence et la force de ses idées, son élan communicatif et sa présentation fort pédagogique.

Sur les deux jounées passées avec lui dans l'Aisne pour rencontrer les maires, nous avons obtenu un parrainage supplémentaire et deux autre très problables. Ce qui au total, représente pour l'Aisne 11 parrainages.

Vous trouverez çi-dessous le résumé synthétique de son intervention au repas et lors de la conférence auprès de la presse de l'Aisne.

Amitiés citoyennes

 


 

Présidentielle : BASTIEN FAUDOT CANDIDAT DE LA GAUCHE REPUBLICAINE ET SOUVERAINE


Il est encore peu connu de cette campagne, mais il se bat pour l'être. Bastien Faudot, candidat du Mouvement républicain et citoyen (MRC) à la présidentielle, a passé deux jours dans l’Aisne pour rencontrer des maires afin d’obtenir les parrainages nécessaires. Michel Vignal, premier secrétaire de la Fédération de l’Aisne du Mouvement Républicain et Citoyen, ancien Conseiller Régional et chevènementiste historique dans ce département, a présenté le candidat mardi, également entouré de Carole Meullemiestre remplaçante au conseil départemental sur Laon 1.
Bastien Faudot, jeune conseiller départemental de 38 ans du Territoire de Belfort, veut promouvoir les idées d’ « une gauche soucieuse du peuple, qui lie la question sociale à la question de la souveraineté de la nation et n’abandonne les couches populaires et moyennes victimes des conséquences négatives de la mondialisation et de l’Europe libérale ».
Il estime qu’en République « la voix du peuple doit être respectée et cela n’a pas été les cas après le non au référendum de 2005 ».Il souhaite donc reconquérir la souveraineté dans trois domaines :
-la souveraineté aux frontières européennes en se protégeant face aux produits importés des pays à bas salaires et par rapport aux migrations clandestines,
-la souveraineté budgétaire, alors que François Hollande a accepté en juin 2012 de soumettre le budget de la France aux décisions de Bruxelles et aux volontés d’Angela Merkel, et ainsi de ne pas relancer l’économie,
-la souveraineté monétaire en nationalisant l’euro afin de créer un euro-franc dont le taux de change permettrait à l’industrie française de regagner de la compétivité face à l’Allemagne sans agir, comme aujourd’hui, pour baisser le coût des salaires et la protection sociale.
« Avec la politique d’austérité, le libre-échange aveugle et déloyal, et l’abaissement des droits sociaux (loi El Khomeri), il y a comme seule perspective que le chômage de masse. La droite et une partie de la gauche, convertie aux dogmes du libéralisme, ont renoncé à aller vers société de plein emploi. D’ailleurs le revenu universel et une forme d’acceptation de cette situation qui contribuerait par son coût énorme à déstabiliser la sécurité sociale et les prestations sociales »
Bastien Faudot propose aussi une meilleure répartition du travail entre tous les français grâce à la semaine de 32 heures et à la retraite à 60 ans et un effort massif en faveur de la production française.
Pour lui « l’Ecole publique doit être redressée par l’accent et les moyens donnés à la maitrise des savoirs fondamentaux en particulier de la langue française, par l’abandon de la réforme du collège qui abaisse la qualité et les exigences ,et par la revalorisation des salaires des professeurs qui méritent le respect de la nation ».
Bastien Faudot affirme enfin que « la nation citoyenne a besoin d’une forte autorité de l’Etat : fermeté et moyens pour assurer la sécurité, sens de la citoyenneté et civisme à travers un nouveau service national, renforcement des services publics, et application stricte de la laïcité dans l’esprit de la loi de 1905 ».

 

 


 

Liens utiles

Plan interactif

Mouvement Républicain et Citoyen 62

235, route de Béthune
62300 Lens

03 21 43 40 88

Envoyez-nous un e-mail