Fil de navigation

Aux adhérents du MRC

Paris, le 21 décembre 2016

Cher(e) camarade,

À la veille de la nouvelle année et au terme d'une séquence politique dense pour notre Mouvement, nous souhaitons te rendre compte de l'action engagée pour faire vivre les idées et le projet du MRC dans l'élection présidentielle de 2017.

En juin 2015, notre congrès a décidé de participer à l'élection présidentielle de 2017 au travers d'une candidature issue de nos rangs. Nous avons désigné Bastien Faudot et nous nous sommes mis en campagne en engageant un travail de conviction auprès des médias, en sollicitant les parrainages des élus, en se déplaçant dans les départements. Vous êtes nombreux à l'avoir épaulé dans ce travail militant.

Depuis, et particulièrement dans les dernières semaines, le contexte politique a radicalement changé avec l'élimination de Nicolas Sarkozy, la désignation de François Fillon et le renoncement de François Hollande notamment. Le succès de la primaire de la droite, qui a réussi à créer un engouement, tant médiatique que politique, ainsi que la situation difficile à gauche, ont conduit le Conseil national de notre Mouvement, réuni le 4 décembre 2016, a décidé de la participation du Mouvement Républicain et Citoyen à la primaire de la gauche.

Comme composante de la majorité présidentielle, nous avions logiquement notre place dans ce scrutin pour faire entendre nos idées. Ces quatre dernières années, nous avons été un partenaire aussi loyal que critique, avec une liberté d'expression que nous avons constamment utilisée, dans le cadre de nos accords politiques avec le Parti socialiste qui reconnaissaient notre liberté de parole et de vote. Dès juin 2012, nous nous sommes opposés à la ratification du TSCG, faute initiale de ce quinquennat qui a engendré les choix économiques et sociaux de ce mandat.

Nous avons informé le PS de notre participation aux primaires. Les réticences et les hostilités à l'égard de la candidature du MRC de la direction du PS nous ont conduits à déposer avec une délégation la candidature de Bastien Faudot le 12 décembre dernier. Nous avons également écrit à l'ensemble des candidats à cette primaire pour leur demander de prendre position après cette volonté d'éviction du candidat du MRC et leur demandant d'intervenir pour que Bastien Faudot figure parmi les candidats admis à concourir. Les appels au rassemblement de la gauche dans les primaires qui ont été lancés par le PS sont naturellement apparus comme des incantations. De même, nous n'avons pas reçu de réponse des candidats et aucun ne s'est exprimé publiquement pour demander que le MRC soit inclus dans la liste des candidats.

Le contexte politique appelait un choc de responsabilité, exigeant de la gauche un débat de fond et un rassemblement sur des bases solides. Le sectarisme de Solférino conduit à l'absence et de l'un, et de l'autre. Solférino a préféré faire de la primaire « de la gauche », un congrès par anticipation, tout en ne cessant d'inviter Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon à rejoindre la primaire. Cette primaire à la tête du client est bien mal partie. C’est assurément un choix qui divise la gauche.

Face à cette attitude sectaire, nous poursuivons avec d'autant plus d’ardeur notre campagne présidentielle. Nous ferons, dès début janvier, un tour de France pour aller à la rencontre des citoyens, mais surtout des maires, qui seuls possèdent la clef qui permet de déverrouiller la démocratie. La recherche des parrainages sera notre première priorité en janvier. Forts de 240 signatures récoltées à ce jour, seule notre mobilisation exceptionnelle sur le terrain pour obtenir ces parrainages, sans lesquels nous ne serons pas représentés, s'avérera gagnante pour nous.

Nous sommes obligés de constater que les primaires de janvier ne seront pas celles « de la gauche », mais bien celles « du Parti socialiste ». Pour cette raison, aucun d'entre nous ne devra prendre position lors des primaires dans les débats ni participer au vote. À l'évidence, le MRC ne saurait être engagé dans une campagne de laquelle il a été exclu. Nous en appelons à l'esprit de responsabilité de chacun et à la solidarité de tous pour faire campagne. Nous comptons sur toi pour aider le MRC à exister fortement dans cette nouvelle étape de notre campagne autour de Bastien Faudot.

Ensemble, nous défendrons nos idées et présenterons notre projet politique aux Français. Depuis l’interdiction de participer aux primaires, nous avons lancé un site programmatique présentant les principales propositions que porteront Bastien Faudot et le Mouvement Républicain et Citoyen dans cette campagne présidentielle. Nous t'invitons d'ailleurs à la diffuser autour de toi : www.projet-faudot2017.fr Les jeunes avec Faudot s'activent également de leur côté pour développer notre visibilité.

Pendant tout le mois de janvier, seule la campagne présidentielle de Bastien Faudot nous mobilisera. Nous allons l’aider et l’accompagner pour assurer la présence du MRC dans le débat public qui s'engagera plus fortement.

Dans l'attente de nous retrouver à la rentrée derrière notre candidature, nous te souhaitons, cher(e) camarade, de bonnes fêtes de fin d'année, une bonne année 2017, une bonne année en campagne et une bonne année au MRC !

  

 

Jean-Luc Laurent                                         Bastien Faudot 
Président du MRC, Député du Val-de-Marne   Candidat du MRC à la présidentielle

                                                                   


Liens utiles

Plan interactif

Mouvement Républicain et Citoyen 62

235, route de Béthune
62300 Lens

03 21 43 40 88

Envoyez-nous un e-mail